Chapitre 3 - Les saines habitudes

Les communications sociales

Communiquer “comme du monde”

Juste après être allé en rando avec vos chums, vous finissez de manger une bonne bouffe. Socialiser. Décrocher. Bouger. Manger équilibré. Vous avez compris les bases.

Mais, on n’a pas fini. On a d’autres conseils.

Entretenez de bonnes relations avec votre équipe — au début quand vous êtes juste deux, et aussi plus tard quand vous aurez le luxe d’embaucher.

egal-a-egal

D’égal à égal

Pour ça, arrêtez de penser que vous êtes mieux qu’un autre.

À la place, quand vous vous adressez aux autres, essayez de faciliter les échanges.

Comme dans n’importe quelle relation, misez sur la communication. Pour vrai.

C’est la clé si vous voulez vous éviter des situations conflictuelles qui:

  • minent la collaboration entre les membres de votre équipe ;
  • augmentent les risques de stress et d’anxiété ;
  • diminuent votre productivité.

L’autre, en premier

Entretenir une connexion su’a coche avec ses collègues ça passe avant tout par un respect mutuel.

Commencez par accepter les différences de caractère et de personnalité de chacun:

  • façons de fonctionner ;
  • qualités et défauts ;
  • sources d’anxiété ;
  • points sensibles.


Avec les startups du programme, on se retrouve la plupart du temps avec une personne un peu plus éparpillée, plus créative et l’autre très structurée, systématique. Ça fait parfois des clash, mais nos founders ont appris à gérer ces différences. Par exemple, les gars de Lexya réussissent à passer par dessus des épisodes pas toujours évidents en communiquant et en limitant le travail à distance. Pour eux, se parler face à face est pas mal plus efficace parce que ça évite les ambiguïtés, et diminue les frictions du travail asynchrone.

Respectez les moments de concentration et de productivité de votre partner. Pour ça :

  • donnez-vous des indications claires sur la gestion du temps et des priorités de chacun;
  • ayez des journées réservées à des tâches spécifiques;
  • acceptez que les réponses à vos questions ne soient pas toujours instantanées;
  • identifiez les raisons d’absence au bureau ou d’indisponibilités et prévenez-vous dans ces cas-là;
  • respectez l’heure prévue : pas d’avance, pas plus tard;
  • limitez les sources de distraction.
spektrum

Par exemple

L’équipe d’Apollo13 et de Spektrum

Dans nos bureaux, on suit la règle des écouteurs.

Avoir les oreilles pleines de musiques équivaut à une concentration maximum. Ce n’est pas le temps d’être dérangé. Ça peut attendre. Ça ira à plus tard.

Et si ça presse, on utilise Slack.

Fixez des objectifs réalistes. Le plus difficile pour ça, c’est de trouver un équilibre : ni surestimer ni sous-estimer ses capacités. Donnez-vous du temps. Pour apprendre à vous connaître. Pour voir ce que vous pouvez accomplir au cours d’une journée. Un truc, faites-en moins, mais mieux.

Considérez les limites de l’autre. Faut pas oublier que votre partner se connaît et sait — généralement — mieux quelles tâches, en fonction de ses aptitudes, sont plus faciles ou difficiles à accomplir. Il est donc en meilleure posture pour évaluer le temps requis à certaines tâches.

Ajuster ses attentes et accepter que le rythme de votre partner puisse être différent du vôtre. Ça ne veut pas dire qu’il faut accepter l’inaction pour autant.

small-talk

En dehors des cadres

Pour faciliter vos échanges, entretenez les canaux informels de discussions. Pour vous donner une idée, chez SPK, 90% des échangent se font en privée, de personne à personne. Encouragez ce genre d’interactions. Multipliez les opportunités. Ça consolide les liens, renforce l’esprit d’équipe et la complicité.

Exposez-vous en premier. Ça montre que vous êtes conscients de vos faiblesses et mets en confiances les autres. Être authentique, ouvert et franc vous permet d’accéder aux véritables points de vue des autres : du feedback vraiment pertinent parce qu’il permet de vous remettre en question et de vous améliorer.

On s’attend aussi à ce que vous puissiez porter plusieurs chapeaux à la fois. C’est-à-dire, qu’aux moments opportuns, vous sachiez être un ami pour votre partner et vos collègues, mais aussi un bon boss, un bon mentor pour ramener le focus sur ce qui est important pour la business.

“T’es bon dans ce que tu fais”

En plus d’ouvrir la conversation, complimentez vos collègues. Pas juste sur leur nouvelle coupe ou leur outfit, mais sur leur travail, sur leurs idées et leurs réalisations. Pourquoi? Vous augmentez leur confiance en soi et renforcé le sentiment de bien-être et de réalisation au travail.

Bref, ça ne prend pas la tête à Papineau. Pour poursuivre dans votre startup, vous avez besoin de voir que votre business évolue, vous aussi et que vous réalisez à travers ce que vous faites.

Pour votre partner et éventuellement vos collègues, voyez les choses de la même façon. Faites en sorte d’arrimer croissance personnelle et croissance de l’entreprise.

grenouille-spatiale

Des conflits ? Des malentendus ?

Mangez la grenouille vivante en premier.

Traduction ? Quand vous avez le feeling que c’est loin d’être all good, que vous vous en allez dans un cul-de-sac, commencer par le plus difficile. Vous vous assurez que ça ne pourra pas devenir pire.

Parce que si vous ressentez une tension, vous avez raison. Et de l’autre bord, l’autre personne a sûrement le même sentiment.

En réglant ça au fur et à mesure, vous évitez de cumuler des frustrations, des sous-entendus qui pourraient stimuler des comportements inadéquats, sournois qui finissent par gruger trop d’énergies, parfois jusqu’à mettre vos batteries à terre.

Surtout, ne sous-estimez pas l’impact que peuvent avoir les bonnes communications, comme les mauvaises sur votre équipe, son moral et le vôtre.


Les trois derniers articles, c’était notre côté un peu plus paternel qui a pris le dessus et qui vous dit de faire attention à vous.

On pense trop souvent que ce sont des pensées envoyées en l’air, on répond “oui oui, je m’en occuperai plus tard”... mais c’est prioritaire.

La santé ce n’est pas une affaire de vieux dont il faut se préoccuper une fois déjà malade. C’est là que ça se passe.

Et maintenant que vous êtes enlignés, que vous avez des outils pour vous maintenir en santé pendant le long marathon qui vous attend.

Go!

Faut trouver de l’argent pour faire vivre votre idée, et vous aussi.


On est une gang de rédacteurs, entrepreneurs, geeks. On n’est pas des docteurs. On a écrit cet article basé sur des faits, des énoncés et des sources. On vous donne des outils pour trouver votre équilibre et maintenir une bonne hygiène de vie. Mais, Apollo13 ne prodigue pas d’avis médicaux, ni de diagnostic ou de traitement. L’information présente dans ce chapitre n’a pas pour intention de remplacer les soins ni le jugement des professionnels en santé. Nous vous prions de toujours consulter un spécialiste de la santé — médecin, psychiatre, psychologue par exemple — si vous avez des questions à propos de votre santé.


3.2

L'hygiène de vie

4.

Le financement

Le guide de croissance pour startups

Les articles seront progressivement disponibles, pour ne pas en manquer un, abonne-toi.